En 1908, la Maison CHARLES voit le jour grâce à Ernest Charles, qui reprend la Maison ULLMANN, Bronzier.  La société ne travaille que le bronze et se spécialise initialement dans la reproduction de luminaires anciens, activité qui lui permet de se forger une réputation au sein des bronziers d’art.

Tous les artisans qui rejoignent la Maison CHARLES sortent des plus prestigieuses écoles d’art, tels que les deux fils d’Ernest CHARLES qui entrent dans t la Maison en 1959 :  Jean, Major de l’École Boulle et Jacques, diplômé des Arts Appliqués. L’arrivée des fils CHARLES permet l’apport d’un certain renouveau dans la création de la Maison qui développe alors véritablement son style caractéristique, entre classicisme et originalité, avec les modèles de lampes les plus connus et recherchés, encore de nos jours : ANANAS, EPI DE MAÏS, POMME DE PIN, etc

 

La direction de Chrystiane Charles

 

En 1972, Chrystiane CHARLES, épouse de Jean, et médaillée d’Or des Beaux Arts en sculpture, prend la Direction Artistique de la Maison CHARLES et créé la Collection qui porte son nom. Elle proposera une série de lampes-sculptures signées et numérotées et inspirées de la nature : AMARYLLIS, ALIZEE, ORCHIDEE, TULIPES…
Plusieurs création de Christiane CHARLES seront reconnues et récompensées par une Lampe d’Or de la Création au Salon International du Luminaire de Paris. En 1997, Chrystiane CHARLES recevra même les insignes de Chevalier de l’Ordre National du Mérite.

En 1984, la Maison CHARLES est accueillie au sein du Comité Colbert qui regroupe les entreprises françaises de métiers d’art et de création les plus réputées, confirmant ainsi la renommée et la qualité de la maison.

La Maison Charles et les années 2000

 

signature-maison-charles-lampe-bronze-doré

Dans les années 2000, la société traverse une période difficile d’essoufflement et de difficultés financières. Un jeune investisseur, Michael Wagner, ancien des ateliers Hermès de Pantin, rachète l’entreprise familiale. Il devient le nouveau directeur de la Maison CHARLES et redonne un nouveau souffle à la société. La Maison CHARLES déménage et s’installe dans les anciens ateliers de Christofle, à Saint-Denis. Ce rachat fut salutaire et permis de sauver l’entreprise qui a pu retrouver une activité pérenne.

Aujourd’hui, l’entreprise est spécialisée dans les pièces faites sur mesure pour des clients privés, des galeries d’art ou des des designers d’intérieur ainsi que dans la production, en séries limitées, de best-sellers de la Maison.