Christel Sadde, Stabile « Tribute to Victor Vasarely », 2017

4800,00

Christel Sadde, signé.

Grand stabile carré sur socle en laiton doré poli verni.
Il repose sur une base cubique et a une structure carrée fixe sur laquelle est accrochée une série de quatre structures carrées, mobiles, de taille décroissante, se terminant par un pendentif de verre bleu non taillé, en forme de goutte brute.

Signé, daté et numéroté sur la base « Christel Sadde 2017 – 3/8 ».

Il fait partie de la série « The Standing Mobile XXL Version – Tribute to Victor Vasarely ».

Travail français contemporain.

 

Victor Vasarely (1906-1997) est un plasticien hongrois naturalisé français reconnu comme le fondateur de l’art optique. En 1929, il entre au Mühely de Budapest, connu comme étant l’équivalent du Bauhaus en Hongrie, et où il sera initié au constructivisme et à l’art abstrait. Il s’installe à Paris en 1930 et travaille pour l’agence de publicité Havas et pour l’imprimeur Draeger comme dessinateur et créateur. Dans les années 1920-1930, il développe ses recherches plastiques sur la ligne, les effets de matière, les ombres et lumières et la perspective.
Les années 1950 marquent un tournant dans son art puisqu’il alterne entre les aplats de couleurs et les formes géométriques pour se tourner vers l’art cinétique. Sa période « Noir-Blanc », de 1954 à 1960, le fait travailler sur des études graphiques avec des recherches sur les réseaux et des déformations de lignes. En 1955, il expose à la galerie Denise René à Paris, où l’accent est mis sur l’art cinétique où le mouvement et l’espace sont créés par le regard du spectateur.
A partir de 1960, les couleurs sont intégrées à son œuvre pour créer un langage universel et un art collectif. En combinant les formes et les couleurs de différentes manières grâce à des codes ou des programmes, les propositions se multiplient.
En 1965, il participe à l’exposition « Responsive Eye » au Musée d’Art Moderne de New York consacrée à l’Art Optique. A la fin des années 1960, son travail linéaire réapparaît avec la répétition de lignes dans des proportions décroissantes – qui ne sont pas sans rappeler le stabile de Christel Sadde, qui reprend ce principe en sculpture.
Il crée sa fondation en 1976 en mettant en place un centre d’art contemporain et un laboratoire de recherche où se mêlent artistes, architectes, ingénieurs pour créer un véritable travail créateur collectif.

 

Christel Sadde (1968) est une artiste française qui commence sa carrière dans le graphisme puis se passionne pour Calder. Elle commence alors à dessiner des mobiles inspirés de l’abstraction géométrique et de l’art cinétique. En 2003, elle crée sa société Volabile suite à la commande de 50 mobiles par la galerie Sentou. Plus récemment, elle a commencé à créer des Stabiles, sculptures sur socles composées de petits mobiles. Ses créations sont conçues à la fois comme des objets de décoration et comme des œuvres d’art géométriques, aériennes et scintillantes. Certaines de ses pièces rendent hommage à des artistes majeurs du XXe siècle comme Vassily Kandinsky, Kasimir Malevitch ou encore François Morellet.

Sources :

https://www.fondationvasarely.org/centre-architectonique/victor-vasarely/

Contact devis transport / delivery costs :

Contact

 

Telephone / By Phone : +33(0)6 45 11 12 88

UGS : OP348 Catégories : ,
 

Informations complémentaires

Dimensions PxLxH 50 x 55 cm
Créateur

Christel Sadde

Epoque

Matière

,

Style