L’œil du collectionneur par Jean-luc Ferrand

Ferdinand LEVILLAIN

mardi 13 novembre 2012, par Barbara Cogollos

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

JPEG - 208.8 ko
PAIRE DE VASES A L’ANTIQUE EN BRONZE SIGNES F.LEVILLAIN
(hauteur) 62cm x (largeur) 15cm

Ferdinand LEVILLAIN est né le 3 décembre 1837 et est mort le 9 janvier 1905 à Paris. Il suit l’enseignement du sculpteur JOUFFROY (1806-1882) et fait ses débuts au Salon en 1861, il y exposera jusqu’en 1903. En 1867 il se fait remarquer pendant l’Exposition Universelle avec une coupe Néo Grec en bronze.

A partir de 1871 il connaît la renommée grâce son association avec le bronzier Ferdinand BARBEDIENNE, dans leur stand commun ils montrent des lampes, des coupes et des amphores crées dans un style Néo Grec. Mais LEVILLAIN est aussi un collaborateur de la manufacture de Sèvres pour laquelle il réalise de nombreux médaillons et médailles, la plupart de ces médailles sont encore visibles, notamment au Louvre, à Orsay ou au Musée des Beaux Arts de Angers.

En 1878, après avoir rompu sa collaboration avec BARBEDIENNE, LEVILLAIN triomphe à l’Exposition Universelle, il se voit décerner à l’unanimité une médaille d’or pour ses œuvres de style antique. C’est à cette occasion que le bronzier SERVANT (1828-1890) déclare que ses œuvres « ciselées comme les bijoux les plus fins » et « aux formes si variées et si pures (...) sont portées au plus haut degré de perfection ».

En 1884 il se voit remettre une médaille de 1ere Classe au Salon et en 1889 c’est une médaille d’argent qui lui est décernée pendant l’Exposition Universelle.

Régulièrement présentes dans les ventes aux enchères, les productions de Ferdinand LEVILLAIN sont toujours très prisées des collectionneurs, pour preuve, une paire de vases amphore Néo Grec vendue chez Christie’s NYC le 24 avril 2001 adjugée la somme record de 68 000$ ainsi qu’une autre paire de vases amphores vendue par Aguttes (Paris) le 12 juin 2007 et adjugée 10 533€.

La paire de vases que nous proposons a été soigneusement montée en lampe afin de leur offrir une visibilité maximale. Elle est l’exemple parfait du travail exceptionnel et du style de Ferdinand LEVILLAIN. Appartenant au courant Néo-Grec cette précieuse paire de vases reprend les caractéristiques du style antique (forme, anses etc) ainsi que son répertoire iconographique (figures, décors etc). En effet, depuis la découverte de Pompéi et Herculanum au début du XVIIIe, de nombreux artistes et courants artistiques ont réinterprété les dogmes et les traits majeurs de l’esthétique de l’art et de l’artisanat antique. Ferdinand LEVILLAIN a su porter à un niveau d’excellence jamais atteint ses productions de style antique.

A découvrir aussi