L’œil du collectionneur par Jean-luc Ferrand

Les MARBRES

vendredi 2 avril 2010, par Barbara Cogollos

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Rouge du Languedoc, localisé à Notre-Dame-du-Cros, commune de Caunes-Minervois dans l’Aude. Calcaire cristallin d’une couleur rouge homogène, avec quelques traces de fossiles et des fragments de coquilles en calcite. Rouge à tâches blanches sans tâches grises. Début de l’exploitation pendant l’Antiquité.

Griotte rouge, marbre appelé Griotte rouge d’Italie pour des raisons commerciales. Localisé à Félines-Minervois dans l’Hérault. Calcaire cristallin à structure amygdaloïde, pouvant être considéré aussi comme lumachelle car uniquement constitué de goniatites cimentées. La plus belle est d’un rouge très vif, on l’appelle œil de perdrix losqu’elle a de nombreuses goniatites remplies de calcite.

Le grand antique, aussi appelé Grand Deuil. Carrière à Saint-Girons, en Ariège. Calcaire cristallin très sombre qui a subi de fortes pressions le découpant en éléments très anguleux de toutes tailles, les vides étant comblés ultérieurement par de la calcite blanche. Utilisé dans le mobilier, les décorations et les objets d’arts. Début de l’exploitation pendant l’Antiquité, actuellement fermée.

Jaune de Sienne, localisé au Colle Val d’Esla Sienne en Italie. Calcaire cristallin, homogène, à grain très fin. Il peut aller du plus beau jaune uni au jaune clair nuancé de blanc. Utilisé dans le mobilier, les décorations, les pendules et les marquetteries de pierres.

Portor, carrière dans l’Ile de Portor Venere en Toscane, Italie. Calcaire cristallin, sombre ou noir, présentant des dislocations plus ou moins sinueuses comblées par de la calcite microcristaLline (qui se nomme Portor) ou de la calcite cristalline pure (nommée le Portargent). Le plus beau a la veine très jaune, le Portor à la veine blanche se nomme alors le Portargent. Utilisation pour le mobilier, les cheminées, décorations et objets d’arts. Beaucoup employé aux XVII, XVIII et XXème siècle pendant l’Art Déco sur de très beau meubles. Début de l’exploitation pendant l’Antiquité, encore en exploitation.

Pour plus d’informations consultez : Identification des marbres de Jacques Dubarry de Lassale. édition H.Vial

A découvrir aussi