L’œil du collectionneur par Jean-luc Ferrand

Daniel VERTANGEN

mercredi 12 décembre 2012, par Barbara Cogollos

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

On ne possède que peu d’informations sur Daniel VERTANGEN. Il est né à La Haye en 1598 et mort à Amsterdam vers 1684. Il est un parfait exemple du talent incroyable des nombreux peintres de l’Âge d’or de la peinture hollandaise. Daniel VERTANGEN est surtout connu pour ses compositions religieuses, ses sujets mythologiques ou ses paysages. Durant toute sa carrière il éprouve une affection particulière pour les scènes mythologiques ; qu’elles soient de festin dans lesquelles on retrouve régulièrement l’image de Bacchus, ou bien, les scènes de bains dans lesquelles on retrouve l’image des Nymphes.

JPEG - 361.9 ko
LE FESTIN DE BACCHUS ET ARIANE
108 (hauteur) x 124 (largeur)

Daniel VERTANGEN née dans une famille haut placée de l’aristocratie hollandaise, devient le plus brillant disciple du peintre Cornelis Van POELENBURGH, célèbrissime artiste hollandais. VERTANGEN est très apprécié de son vivant, notamment pour la subtilité et la légèreté poétique de ses paysages. Toute sa vie il garde un style proche de celui de son mentor. Ses paysages et ses compositions ont été notamment influencés par ses nombreux voyages qu’il s’est octroyé grâce à son haut rang de dignitaire et ses activités de négociant. D’ailleurs des documents attestent de sa présence à Hambourg (1641) et au Danemark (1658).

Après sa mort, son succès perdurera pendant plus d’un siècle ; en 1754, MJB Descamps (membre de l’académie Royale des arts et des Sciences de Rouen et directeur de l’école des Beaux Arts) écrit : « On ne peut mieux faire son éloge qu’en disant qu’on le prend très souvent pour son maître ».

Les tableaux de VERTANGEN sont conservés dans de nombreux musées, notamment à Boston (« Diane et Nymphes »), à Hambourg (« Nymphes aux bains ») ou encore à La Haye (« Fête de Bacchus »). C’est au musée du Louvre qu’est conservé « Le festin de Bacchus et Ariane » dont notre tableau est certainement une étude préparatoire. En effet, de nombreuses similitudes apparaissent dans les deux tableaux : le sujet, les couleurs, la touche, les personnages, la composition etc... Tous ces indices laissent peu de place au doute quand à la filiation de notre tableau et son importance dans la carrière de l’artiste.

Le succès de VERTANGEN fût considérable de son vivant et perdura encore longtemps après sa mort. Il est fort probable qu’un artiste de sa qualité voit sa côte augmenter dans les années à venir.

A découvrir aussi