L’œil du collectionneur par Jean-luc Ferrand

GUILLERME & CHAMBRON

vendredi 1er avril 2016, par Barbara Cogollos

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Paire de fauteuils à dossier ajouré et garniture en tissus, attribués à Guillerme et Chambron, édition Votre Maison. Circa 1960.

L’entreprise Votre maison, résulte avant tout d’une rencontre entre deux hommes en pleine seconde guerre mondiale dans un stalag : d’un côté un ensemblier-décorateur diplômé de l’école Boulle et de l’autre un peintre-décorateur diplômé de l’école des arts-appliqués de Reims. Ensemble ils se battent chaque jour pour survivre et pour défendre la valeur la plus importante à leurs yeux qui est la dignité humaine. Revenus en France après la guerre, les deux hommes reprennent leurs activités séparément, Robert GUILLERME à Lille et Jacques CHAMBRON dans son atelier rue Nollet, à Paris.

Cependant CHAMBRON choisira de rejoindre son ami dans le nord de la France : leur entreprise est née. Le projet prendra alors de l’ampleur notamment en 1948 où les deux hommes rencontrent Emile Dariosecp, propriétaire d’un atelier d’ébénisterie et à la recherche de nouveaux débouchés industriels. Dariosecp devient dès lors le concepteur des meubles GUILLERME et CHAMBRON. En 1949, ils créent ensemble la société Votre Maison (69 bis rue Jean Jaurès, Ronchin) : GUILLERME dessine les meubles et CHAMBRON prend en charge l’accueil auprès des clients et transmet alors la philosophie et les valeurs de leur entreprise. Ainsi, l’état d’esprit de la Maison se définit par la création d’un mobilier avec une grande qualité d’exécution et avec lequel on peut vivre au quotidien. L’harmonie et lacohérence sont aussi des points essentiels de ce mobilier dont la symétrie et la rigueur forment la majorité des pièces. Bois, cuir, céramiques, étoffes rendent cette production sincère et authentique.

Notons aussi la participation du céramiste Boleslaw Danikowski (1928-1979) qui fut le créateur de la majorité des oeuvres céramiques ornant le mobilier édité par Votre Maison. Il contribua de manière significative à l’essor de cette entreprise qui compta jusqu’à 50 employés.

En 1983, lorsque les deux amis prennent leur retraite, c’est Hervé CHAMBRON, fils de Jacques, qui dessine et réalise ses propres créations tout en restant dans la lignée de la maison qui est aujourd’hui l’une des plus grandes références du design 50-70. La société prospère jusqu’en 2004.

Les oeuvres de GUILLERME et CHAMBRON sont tout à fait reconnaissables : par le choix du chêne ciré plutôt clair qu’il obtient grâce à une réaction chimique sur le tannin du bois et celui d’un bois un peu plus foncé sur lequel, il applique de l’oxyde de fer. De plus, il assemble les différentes parties du meuble grâce à la technique du tourillon et cela s’applique à la fois à la création de ses fauteuils tout autant qu’à celle de ses tables, banquettes et différents sièges. Il privilégie le bois apparent.

Entreprise prolifique, GUILLERME et CHAMBRON diffusent plus de deux mille modèles entre 1949 et 2004. Aujourd’hui cette entreprise est une des figures emblématique de la création du mobilier français des années 50. Les meubles GUILLERME et CHAMBRON s’ouvrent au public américain depuis peu et compte plusieurs collectionneurs et antiquaires en Europe.

A découvrir aussi