L’œil du collectionneur par Jean-luc Ferrand

Franck Lloyd WRIGHT et la maison CASSINA

mercredi 11 mai 2016, par Barbara Cogollos

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Cet ensemble du célèbre architecte Frank Lloyd WRIGHT, est une réédition Cassina I Maestri (filiale haut de gamme de Cassina) qui date de 1986. Le vernis, le bois de cet ensemble ainsi que les assises de chaises sont en très bon état.

Ces chaises, modèle « BARREL », ont été créées entre 1938 et 1939 pour la célèbre « Wingspread House » du richissime industriel Herbert F. Johnson.

Le design de ce mobilier est caractéristique du style Frank Lloyd WRIGHT : des formes simples où la ligne droite prédomine, l’utilisation de matériaux authentiques (bois de cerisier) ainsi que l’harmonie des volumes.

La table, modèle « ALLEN », a été dessinée en 1917 pour la résidence du sénateur texan, Heny J. Allen. Il est frappant de constater à quel point elle s’accorde parfaitement à la suite de chaises « BARREL » designées 20 ans après. Cela ne
fait que souligner la cohérence de la démarche artistique et intellectuelle de Frank Lloyd WRIGHT.

Frank Lloyd WRIGHT était un architecte de génie. Son mobilier, totalement intégré à ses créations architecturales, témoigne de son talent de composition, de sublimation de l’espace par l’agencement des volumes.

Cet ensemble de salle à manger reflète complètement la particularité qui fait de Frank Lloyd WRIGHT un précurseur aux Etats Unis : Il s’affranchit totalement des codes architecturaux et du design Européen et marque durablement l’esthétique américaine.

FRANK LLOYD WRIGHT :

Le livre « Kindergarten gifts and occupation » de F.Fröbel, créateur du concept des jardins d’enfant, a beaucoup influencé F.L WRIGHT dans son enfance. Il développe ainsi la capacité à visualiser les structures en termes géométriques.

À 20 ans, il déménage à Chicago et entre au service de Louis SULLIVAN, un des premiers architectes américains à concevoir un building « moderne », tout en verre, construit autour d’une structure d’acier.

Frank Lloyd WRIGHT cherche à concevoir une architecture inspirée par l’esprit démocratique de la société américaine. Il abandonne et combat les styles historiques importés d’Europe.

Pour lui, l’architecture doit correspondre aux besoins du citoyen américain moderne. Très influencé par la pensée transcendantaliste, notamment les écrits de Ralph Waldo Emerson, Frank Lloyd WRIGHT conçoit une architecture organique qui dépasse le simple bâtiment afin que celle ci serve avant tout au bonheur de ses habitants. Il dessine et réalise toutes sortes de projets : Le Guggenheim, Maison sur la cascade, Magasins à Beverly Hills...

Dès le début du XXe siècle, Frank Lloyd WRIGHT initie déjà son célèbre « Style Prairie », il abandonne la structure d’habitation classique (cave, grenier etc) au profit d’un espace fluide construit autour d’un foyer central. Il accorde une importance capitale à l’accord entre la structure de l’habitation et l’endroit où elle est construite.

Très sensible à la nature et à ses formes, Frank Lloyd WRIGHT n’aura de cesse de chercher à l’intégrer au sein de l’habitation. Il écrira notamment dans The Architect
Journal en 1936 : « Je commençais à concevoir une maison non pas comme une caverne mais comme un abri ouvert, lié au paysage, intérieur et extérieur ».

A partir de 1913 – 1914, Frank Lloyd WRIGHT commence à développer son style mobilier caractéristique à base de formes géométriques simples ( triangles, ronds,
lignes droites...). L’aspect esthétique des meubles de WRIGHT emprunte à de très nombreuses influences, autant ethniques que sociales ou botaniques.

Frank Lloyd WRIGHT conçoit un mobilier spécifique pour chacune de ses réalisations. En bois, en métal, dépourvu de décors mais très étudiés, les meubles de WRIGHT sont conçus suivant la même démarche intellectuelle que pour ses habitations. Dans le Wasmuth Portofolio (Berlin 1910), Frank Lloyd WRIGHT écrit : « Faire d’un lieu d’habitation une oeuvre d’art, voici l’opportunité moderniste américaine ».

Dans sa création architecturale comme mobilière, WRIGHT développe une véritable science des volumes qu’il étire et allonge. Le mobilier de Frank Lloyd WRIGHT est aujourd’hui un des plus prisé du monde. Le succès de ce grand architecte ne s’est jamais estomper, mieux, il est de plus en plus important. Ses créations sont aujourd’hui considérées comme étant parmi les plus importantes du XXe siècle, tant au niveau de l’architecture que du design.

L’ensemble que nous vous proposons illustre parfaitement le génie de Frank Lloyd WRIGHT, sa maitrise des volumes et des formes ainsi que sa sobriété et son goût pour la ligne droite.

LA MAISON CASSINA :

CASSINA est une maison d’édition de design créée dans la Brianza (Italie du Nord)
en 1927 par les frères Umberto et Cesare CASSINA. A cette époque de profonds bouleversements, l’entreprise CASSINA commence à proposer de l’ameublement pratique et bon marché couplé à une réelle recherche esthétique. En réponse à une
demande novatrice en Europe de se meubler avec le meilleur du mobilier design (notamment américain), CASSINA développe un réseau de partenaires et profite de
l’apparition du design industriel afin d’améliorer la qualité de sa production. C’est à
cette époque que la mention « Made in Italy » acquiert ses lettres de noblesses et la
renommée mondiale dont l’entreprise CASSINA jouit encore aujourd’hui. En 1968, la
maison CASSINA crée la filiale CASSINA I MAESTRI, cette filiale se spécialise dans
l’édition de meuble de luxe destinée à une clientèle très fortunée au travers de l’édition de mobilier de grands designers (Bauhaus, Gerrit Rietveld, Frank Lloyd WRIGHT...).

C’est de cette prestigieuse collection que proviennent la table et les chaises que nous vous proposons.

A découvrir aussi