The eye of the collector by Jean-luc Ferrand

E - F - G

Tuesday 23 February 2016, by Barbara Cogollos

All the versions of this article: [English] [français]

E

eau-forte, etching, n.f. Procédé employé en orfèvrerie et en ferronnerie pour décorer une pièce. Le métal est recouvert d’une mince couche de vernis qui sera ôté au niveau du décor; enfin, l’objet est plongé dans l’eau-forte, qui creuse plus ou moins profondément les endroits mis à nu.

ébéniste, cabinetmaker n.m. A l’origine, spécialiste du travail de l’ébène. Ce terme ne date que du XVIIème siècle, pour désigner le menuissier qui pratique le plus couramment le placage et la marqueterie.

écran, n.m. Petit meuble, appelé à l’origine "écran à feu", destiné à se protéger de la trop vive chaleur des grandes cheminées d’autrefois.

églomisé (verre). Sorte de fixé sous verre à la feuille d’or rehaussé de vernis noir.

JPEG - 4.1 Mb
© JLF Antiquités – Paravent Art déco à quatre feuilles de Max Ingrand Art Déco

F

fac-similé, facsimile n.m. Reproduction exacte d’un original (dessin, peinture, estampe). Le fac-similé s’est d’abord appliqué à la reproduction de manuscrits, décalqués, puis gravés.

JPEG - 1 Mb
© JLF Antiquités – Fac-similé d’une nature morte de Joseph Nigg

faïence, earthenware, n.f. La fabrication en Europe occidentale date du début du XVème sècle. On admet généralement que les fabricants de majoliques hispaniques tenaient le procédé des Arabes, qui, eux-mêmes, l’auraient emprunté aux Persans.

JPEG - 32.3 kb
© JLF Antiquités – Vase en faïence de Moustiers

ferronnerie, ironwork, n.f. A l’origine, art de travailler le fer dans son sens le plus large : depuis l’exécution des grilles et balcons jusqu’à celle des clefs et des serrures.

JPEG - 70.7 kb
© JLF Antiquités – Console de style Louis XV en fer forgé

feston, n.m. Découpe en forme de guirlande de fleurs, de feuilles aux branches entrelacées et stylisées.

JPEG - 5.7 Mb
© JLF Antiquités – Console de style Louis XVI à feston sculpté

G

gainage, n.m. Travail qui consiste à fabriquer des gaines, des étuis, des fourreaux, des boîtes ou des écrins, en cuir naturel ou bouilli, ou en bois recouvert de cuir.

JPEG - 13.1 kb
© JLF Antiquités – Guéridon tripode gainé de cuir vert

galerie, n.f. Ornement servant à couronner le dessus d’un meuble. Certaines galeries sont faites de petits balustres en bois.

JPEG - 25.4 kb
© JLF Antiquités – Galerie d’une table desserte roulante en laiton doré circa 1920

garde-manger, meat safe, n.m. Ce meuble destiné à la conservation des aliments, trouve naturellement sa place en cuisine ou dans une pièce attenante; il prend des formes très diverses selon les régions : petite armoire sur pieds, cage suspendue au mur ou au plafond. Il comporte toujours une ouverture grillagée ou découpée pour permettre l’aération des aliments.

gard-meuble, storage, n.m. Destiné à l’entrepôt et à la conservation du mobilier, le garde meuble royal, créé en 1663, a permis, grâce à ses archives, d’identifier de nombreux meubles royaux ou princiers.

garniture, décoration, n.f. En tapisserie, ensemble des matériaux utilsés pour garnir un siège ou un lit. Au XVème sècle, les premiers sièges "garnis" sont simplement recouverts de draps ou de tapisserie.

gaufrure, n.f. Empreinte faite par gaufrage sur les tissus et les velours. Cette marque par pression et déformation du tissu laisse un trace indéffaçable.

Also discover