L’œil du collectionneur par Jean-luc Ferrand

DUVINAGE et HARINCKOUK

mercredi 31 mars 2010, par Barbara Cogollos

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

A eux deux ils reprirent la maison Diroux en 1867, puis seul Ferdinand Duvinage continua à exercer et ensuite sa veuve de 1874 à 1882. Cette dernière prit le 4 juin 1877 un brevet d’invention pour une mosaïque combinée avec cloisonnement métallique pour objets artistiques et d’ameublement. Le magasin était situé au 43, boulevard des Capucines. Il obtient une médaille d’argent à l’Exposition Universelle de 1867.

Pour plus d’information consultez : Le mobilier français du XIXe siècle- dictionnaire des ébénistes et des menuisiers. Denise Ledoux-Lebard. Ed. de l’amateur.

A découvrir aussi