L’œil du collectionneur par Jean-luc Ferrand

Poul CADOVIUS pour ROCHE BOBOIS

lundi 28 mars 2016, par Barbara Cogollos

Toutes les versions de cet article : [English] [français]

Bibliothèque de Poul CADOVIUS pour ROCHE BOBOIS

Dans les années 60, la Maison Roche Bobois lance une collection s’inspirant des lignes scandinaves pour révolutionner les intérieurs. Roche Bobois collabore alors avec Poul CADOVIUS, un designer danois et intitule cette bibliothèque « le vivoir scandinave » présentée dans son catalogue en 1969. Elle est représentative du savoir vivre moderne, en effet les meubles s’adaptent aux nouveaux besoins : la télévision ou le tourne-disque peuvent y être insérés. Le meuble scandinave possède ainsi des lignes épurées où l’aspect fonctionnel rime avec décoratif.

La bibliothèque que nous présentons est composée de panneaux formant un habillage mural appelé "Le mur en palissandre" pour la version luxe et "Le mur en noyer " ou " Le mur en teck huilé de Bangkok" pour les versions plus abordables. Cette bibliothèque offre de nombreuses versions d’agencement. Les éléments sont larges, profonds, spacieux, composés suivant un rythme qui donne des possibilités de rangement pratique. Les lambris peuvent être montés séparément ou juxtaposés afin de couvrir une partie ou bien la surface totale du mur. Les rayonnages, vitrines, commodes, secrétaires et bars, peuvent s’accrocher sur les panneaux : leur fixation est totalement invisible et ne comporte aucune pièce métallique. Tous ses meubles se placent et se déplacent sans l’aide d’aucun outil. La bibliothèque permet ainsi de répondre à des besoins précis et variés selon la disposition.

Le palissandre de Rio est un bois raffiné avec ses reflets violines ou roses selon la bille de bois. La rareté de son essence en fait un bois très recherché et apprécié. Sur cette bibliothèque, il est laissé vernis, exaltant ainsi son beau veinage très décoratif.

Quelques mots sur Poul CADOVIUS

Architecte, designer et éditeur de meubles danois, il est probablement l’inventeur des systèmes modulaires appelé le Royal System en 1944. Il cherche à concevoir des œuvres qui offrent de multiples possibilités de combinaisons et adaptables à tous les types d’intérieurs. Il nait en 1911 au Danemark et meurt en 2011. Il suit des études pour être sellier et tapissier. Par la suite, il s’intéresse au mobilier design et aux systèmes d’accrochages muraux. Il est considéré comme l’un des plus grands designers du XXème siècle pour son approche innovante des étagères modulables et des meubles en kit.

Il achète la société en 1945 France et Son qu’il appellera par la suite Cado où d’autres designers travailleront pour lui. Ses contemporains (Kai Kristiansen ou encore Georges Nelson) se sont largement inspirés des productions de Poul CADOVIUS notamment du système modulable. Grandement récompensé pour son travail, il a ainsi remporté la médaille d’or Finlandaise MASSA en 1950, la médaille d’argent à la 11ème édition de la Triennale de Milan en 1957 et enfin la médaille d’or pour la 10ème édition du Salon international des inventeurs à Bruxelles en 1961. Les meubles de CADOVIUS étaient fabriqués dans les usines du designer sous la marque Cado ou Royal System. Ses productions étaient contrôlées et produites sous licence.

De nos jours, l’innovation de Poul CADOVIUS et son Royal System continue de fasciner le monde des designers.

Quelques mots sur la Maison Roche Bobois

Dans les années 1950, deux familles se rencontrent et souhaitent se lancer dans la distribution des œuvres des meilleurs spécialistes du mobilier contemporain français. Ils cherchent à égaler le succès que traverse l’Allemagne avec le Bauhaus et ses designers renommés tels que Pierre Paulin ou Marc Berthier. Les Roche achètent un ancien théâtre rue de Lyon pour le transformer en boutique. Quant aux Chouchan, ils vendent leurs meubles sur le Boulevard Sébastopol "Au Beau Bois" (qui deviendra Bobois).

En 1960, le salon de Copenhague présente au monde entier le mobilier scandinave. Les associés Chouchan et Roche s’inspirent du mobilier exposé pour créer ensuite une ligne scandinave alliant le raffinement français. Grâce à la campagne publicitaire dans le magazine Elle et la réalisation de leur premier catalogue, les ventes s’accélèrent et Roche Bobois devient ainsi une marque à part entière. La Maison a toujours su s’adapter aux envies et aux besoins de sa clientèle en créant de véritables styles grâce au talent des designers de renom comme le danois Børge Mogensen ou Hans J. Wegner, lui permettant ainsi de gagner ses lettres de noblesse.

De nos jours, la Maison Roche Bobois continue à faire valoir le savoir faire européen comme international et développe tout autant ses collaborations avec de nombreux artistes issus de différents univers comme : les designers Ora Ito, Cédric Ragot, Sacha Lakic, Christophe Delcourt ou encore de grandes Maisons de couture comme Jean Paul Gaultier, Sonia Rykiel Maison ou Missoni Home…

En 2011, une exposition est consacrée au musée des Arts Décoratifs sur les diffuseurs et éditeurs de mobilier des années 1945-1975. L’évènement intitulé "MOBI BOOM, l’Explosion du design en France" présente ainsi des créations signées par des designers de renommée internationale. Les maisons comme Roche Bobois, Roset, Airborne, Minvielle, Steiner ou Steph Simon y détiennent une place de choix.

SOURCE :

"Salons, canapés-lits, meubles par éléments, grands livings", Catalogue de vente Roche&Bobois,1969.

A découvrir aussi